Laurent Wauquiez, une rentrée sur la pointe des pieds

Source : europe1

 

Depuis son élection début décembre, le nouveau président des Républicains se fait plus discret qu’à son habitude dans les médias, préférant se concentrer sur la reconstruction de son parti.

Une fois n’est pas coutume, on n’entend plus beaucoup Laurent Wauquiez. Celui qui a été triomphalement (plus de 74% des suffrages) élu à la tête des Républicains le 10 décembre dernier se fait discret dans les médias depuis le scrutin. En ce début d’année, il n’est quasiment pas sorti de son silence, si ce n’est pour s’exprimer dans les médias étrangers puis donner, dimanche dernier, une interview au JDD, et répondre aux questions de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV mercredi matin. Une diète qui pourrait inquiéter de la part d’un homme politique réputé pour sa combativité, et qui ambitionne de devenir le premier opposant d’Emmanuel Macron, si elle ne ressemblait pas tant à une prise d’élan pour mieux sauter.

Une rentrée chargée. De fait, Laurent Wauquiez garde en ligne de mire deux échéances cruciales, la semaine prochaine. Jeudi 25 janvier, il sera l’invité de “L’Emission Politique” sur France 2. L’occasion de s’adresser au plus grand nombre, dans un format long, pour une rentrée médiatique en bonne et due forme. Puis, samedi 27, le conseil national de LR, sorte de parlement du parti, se réunira sous la houlette de Jean Leonetti pour fixer les grandes orientations de la famille politique.

Remettre un peu d’ordre. En attendant, Laurent Wauquiez a donc mis à profit la fin de l’année 2017 et les premières semaines de 2018 pour remettre un peu d’ordre dans un parti qui en avait bien besoin. Après avoir présenté sa nouvelle équipe de direction, en décembre, Laurent Wauquiez s’est attaché à recoller les morceaux d’une famille divisée. Il a d’ailleurs confirmé au JDD que l’unité était l’une de ses priorités, en mettant en avant sa “main tendue” à l’égard de la présidente d’Île-de-France, Valérie Pécresse. “[Elle] a proposé que Libres [son mouvement politique lancé en septembre] devienne un mouvement associé aux Républicains. C’est une bonne idée. J’y suis favorable et je lui proposerai  de venir présenter la candidature de son mouvement devant le conseil national, comme le prévoient nos statuts.”

Objectif : unité. Autre preuve avancée de sa bonne volonté : Laurent Wauquiez promet de “veiller au respect de la diversité des sensibilités” dans les différentes instances LR, du bureau politique à la commission nationale d’investiture, en passant par le comité stratégique. “Mais les gens qui composeront mes équipes ne seront pas les représentants de telle ou telle écurie”, prévient-il dans le JDD. “Le jeu des petites chapelles, c’est fini.” Se concentrer sur la reconsolidation des bases est une priorité pour le président LR, qui a dû faire face à d’importantes défections ces derniers jours : le président du conseil départemental de Charente-Maritime, Dominique Bussereau, et le maire de Bordeaux, Alain Juppé, se sont mis en congé du parti.

Centre d’études politiques. LR ne se cherche pas seulement une unité, mais aussi une ligne idéologique solide. Et Laurent Wauquiez se concentre également là-dessus. Un centre d’études politiques va être mis en place, selon L’Opinion. Comme le prévoient les statuts de LR, cette structure aura vocation à “effectuer les études, réflexions, colloques, formations, publications nécessaires à la réalisation des objectifs du parti ou, plus largement, d’éclairer par ses travaux l’activité des élus du parti”. Elle devrait être confiée à Bernard Accoyer, qui a assuré l’intérim à la tête du parti avant l’élection de Laurent Wauquiez.

Et Bernard Accoyer a d’ores et déjà résumé ses intentions dans les colonnes de L’Opinion. “Je souhaite que Les Républicains prennent un temps d’avance dans le débat d’idées”, a-t-il expliqué. Un objectif partagé par Laurent Wauquiez, qui s’est attaché ces derniers jours à préparer les fondations du parti et le fond du propos pour mieux repartir au front dès la semaine prochaine.

Source :

europe1

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


two × 5 =