Pinault rachète un domaine viticole pour 220 millions d’euros

Source: Internet

 

Avec cette opération le milliardaire breton réalise la plus importante opération viticole jamais réalisée en Bourgogne.        

La bagarre fut rude, mais c’est finalement François Pinault qui rachète le prestigieux domaine viticole bourguignon Clos-de-Tart, via la holding familiale Artémis. Détenu par les 23 membres de la famille mâconnaise Mommessin, ce prestigieux domaine de la côte de Nuits était sur le marché depuis un an. “Depuis il a été l’objet de surenchères intensives “, nous confie un proche du dossier ” Et mettre tous les vendeurs d’accord n’a pas été simple”. Parmi les nombreux candidats, la Famille Rouzaud, propriétaire des Champagnes Roederer s’est intéressée de près au dossier. Mais les champenois ne pouvaient pas suivre des enchères qui n’ont pas cessé de monter pour atteindre des niveaux stratosphériques, poussées par plusieurs hommes d’affaires asiatiques, “dont la première fortune chinoise” indique un proche du dossier.

Voisin de Bernard Arnault

« Il n’était pas question que ce domaine soit repris par un actionnaire étranger », précise un des négociateurs. Selon nos informations, le montant de la transaction serait proche des 220 millions d’euros. Du coup, cette vente conseillée par la Compagnie financière Edmond de Rothschild, est la plus chère jamais réalisée dans l’histoire de la Bourgogne. Début janvier 2017, l’homme d’affaires américain Stanley Kroenke, 69 ans, également propriétaire du club de foot d’Arsenal ainsi que de domaines viticoles en Californie dont le réputé Screaming Eagle, s’était offert les 11 hectares de grands crus du domaine Bonneau du Martray pour 100 millions d’euros.

Avec le rachat de Clos-de-Tart, François Pinault accroit sa prestigieuse collection de grands vignobles, qui comprend déjà château Latour, 1er grand cru classé en Pauillac (Médoc), le domaine Eisele Vineyard situé dans la Napa Valley en Californie, ou encore le château Grillet dans la vallée du Rhône et le Domaine d’Eugénie en Bourgogne. Grâce à cette opération, François Pinault devient aussi le proche voisin de Bernard Arnault, propriétaire de LVMH, qui avait mis la main en 2014 sur les 8,7 hectares de Clos des Lambray, une autre référence bourguignonne pour 100 millions d’euros. Mais Clos-de-Tart est un « Monopole », car il couvre l’ensemble d’une appellation viticole. Ce qui n’est pas le cas du Clos des Lambray auquel il manque 1/24ème d’hectare pour prétendre à ce titre. Mais de là à expliquer la colossale différence de prix entre les deux domaines…

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


19 − 6 =