Comment les religions œuvrent pour la paix en Centrafrique

Source: Internet

 

En RCA, les leaders religieux se mobilisent pour éviter que les tensions entre communautés ne dégénèrent en une guerre de religions. Aux côtés des catholiques et des musulmans, les protestants jouent un rôle important.

Depuis le début de la crise en 2013, l’église protestante s’implique avec force dans la résolution du conflit en République centrafricaine. Plusieurs actions ont été entreprises pour rapprocher les communautés.

“Nous avons eu à faire le plaidoyer par rapport au rétablissement de la paix. Cela nous a donné l’occasion d’inviter certaines confessions : les musulmans, les catholiques,” explique le pasteur Félix Sing-Na, coordonnateur du Département de développement de l’Alliance des évangéliques en Centrafrique. “Nous nous sommes organisés au niveau d’un consortium pour débattre de la question. Il y a eu des rapprochements et ça se poursuit aujourd’hui.”

Préserver les fidèles de l’instrumentalisation 

Au sujet de la prétendue religiosité qu’on attribue généralement au conflit qui mine la RCA, l’Imam Oumar Kobine Layama, président du Comité islamique centrafricain est catégorique : “La porte est ouverte à toutes les dénominations religieuses pour que nous soyons ensemble et que nous parlions d’une seule voix. De la cohésion sociale, de l’amour et de la fraternité. Nous devons être ensemble.”

Aujourd’hui, la coexistence pacifique entre chrétiens et musulmans n’est plus un mythe à en croire les différents dignitaires religieux rencontrés par notre correspondant à Bangui, Jeff Murphy Barès. Pour en savoir plus, retrouvez son reportage en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Source :

DW

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


8 + sixteen =