Budget 2019: Jean-Luc Mélenchon dénonce «une saignée de l’Etat et des services publics»

Le leader de la France insoumise critique durement le projet du gouvernement

Jean-Luc Mélenchon pendant

 

Jean-Luc Mélenchon a dénoncé dimanche à Marseille la « saignée de l’Etat et des services publics » prévue selon lui par le gouvernement, qui a dévoilé de nouvelles mesures d’économies budgétaires.

Edouard Philippe a notamment annoncé dans une interview au JDD une augmentation moins importante (0,3 %) de trois prestations sociales – pensions de retraites, aide personnalisée au logement (APL), allocations familiales – que l’augmentation de l’inflation (1,6 % en 2018 selon l’Insee).

Budget « insoutenable »

« Ça va être une saignée de l’Etat et de tous les services publics », a assuré le leader de la France insoumise en marge d’une commémoration de la libération de Marseille en 1944.

« Maintenant ça va être terrible, ça va être très dur pour les gens, par pour lui (Edouard Philippe) mais pour ceux qui n’auront plus leurs prestations de toutes sortes », a-t-il dit. Le gouvernement a fait des arbitrages pour pallier une croissance moins forte que prévue en 2019, à 1,7 % contre 1,9 % attendu jusqu’à présent.

« Leur budget va être de plus en plus intenable et se faire toujours au même prix, petit à petit l’Etat social se dissout, et l’Etat administratif s’effondre, puisqu’il y a moins d’argent qui rentre dans les caisses, (…) avec notamment 4,5 milliards d’euros donnés avec la suppression de l’Impôt sur la fortune (ISF) », a estimé Jean-Luc Mélenchon.

Le rendez-vous des Européennes

« Emmnauel Macron est absolument illuminé par l’idée que le secteur privé va remplacer le secteur public qui est de trop », a-t-il continué. « Ce qui a marché c’est les formules inverses : dans les quelques pays où on a fait de la relance de la consommation et où on a conforté l’Etat, les choses vont mieux, comme au Portugal », a-t-il pointé.

« Nous avons une occasion avec les européennes de leur dire ce qu’on en pense, de s’y opposer. On va avoir une année tumultueuse », a conclu M. Mélenchon, au lendemain de son discours de rentrée aux «Amfis d’été» de LFI qui se terminent dimanche.

Source :

20minutes

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


20 + nine =