Rugby : des joueurs du XV de France arrêtés après une bagarre à Edimbourg

Image : Nouvelobs

 

es joueurs du XV de France, encore battu dimanche 11 février à Edimbourg par l’Ecosse (26-32), sont “entendus par les autorités écossaises”, a indiqué ce lundi la Fédération Française de Rugby, après des informations sur leur implication dans une bagarre. Selon les autorités, les joueurs seraient entendus comme témoins. Il n’y aurait eu ni crime, ni bagarre.

“La FFR confirme que certains joueurs sont entendus par les autorités écossaises. Nous sommes en attente de plus d’informations”, a tweeté la FFR.

Certains joueurs auraient également été blessés lors d’échauffourées, selon les informations du JDD.

Selon le quotidien sportif “l’Equipe” et le site Rugbyrama, l’avion des Bleus, qui devait décoller ce matin, a été bloqué par la police sur le tarmac de l’aéroport d’Edimbourg, alors que des joueurs étaient interrogés.

Bagarre avec des supporters écossais

Sept joueurs sont interrogés après une bagarre avec des supporters écossais lors d’une soirée d’après-match, selon Rugbyrama, qui cite les noms de plusieurs cadres de l’équipe : Louis Picamoles, Arthur Iturri, Teddy Thomas et Eddy Ben Arous. Toujours selon le site spécialisé, cette sortie “copieusement arrosée” des joueurs dans un bar du centre d’Edimbourg avait été autorisée par le sélectionneur Jacques Brunel.

C’est sur le chemin du retour, sur la voie publique, qu’une bagarre aurait éclaté avec des supporters écossais.

Une semaine après un revers de justesse contre l’Irlande en ouverture du Tournoi des six nations (13-15), le XV de France venait tout juste de connaître une nouvelle défaite inquiétante (32-26) face au XV du Chardon.

Le XV de France, à la tête duquel Brunel a été nommé fin décembre, a enchaîné sept défaites et un match nul historique contre le Japon (23-23) depuis sa dernière victoire face au Pays de Galles il y a près d’un an (20-18, le 20 mars).

Source :

Nouvelobs

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


two × one =