Législatives partielles : “pas un test national” pour LREM

Source : europe1

 

Craignant une faible participation, le délégué général LREM a estimé que les législatives partielles de dimanche n’avaient pas valeur de “test national”.

Les législatives partielles du Val d’Oise et de Belfort, dont le premier tour se déroule dimanche, ne “seront pas un test national”, a estimé vendredi le délégué général de La République en marche Christophe Castaner. Interrogé lors d’une conférence de presse sur l’importance de ces scrutins, les premiers pour le parti depuis sa victoire en juin, Christophe Castaner a considéré que les élections législatives partielles “ne ser(aient) pas un test national”, en raison de la “très faible participation” prévue à ces élections.

“Attirer l’attention des électeurs”. Le secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement a par ailleurs appelé les médias à “attirer l’attention des électeurs” d’une partie du Val d’Oise et du territoire de Belfort “sur le fait qu’il y [avait] une élection” dimanche. Au sujet de la première circonscription du Val d’Oise, où l’élection de la députée LREM Isabelle Muller-Quoy avait été annulée par le Conseil Constitutionnel, Christophe Castaner s’est même dit “assez inquiet” sur le fait d’atteindre les “36% de participation” avec laquelle la candidate avait élue. Un niveau “qui était déjà extrêmement faible”, a-t-il relevé.

Source :

europe1

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


three × 5 =