La popularité d’Emmanuel Macron et Edouard Philippe en baisse en février

Source : Internet

 

Selon un sondage Ifop pour le “Journal du dimanche”, Emmanuel Macron récolte 44% d’opinions favorables en février contre 50% il y a un mois. Edouard Philippe perd quant à lui trois points de popularité.

Le mois de janvier n’a pas été favorable à Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat, qui affichait une popularité de 50% au mois de janvier, ne récolte aujourd’hui plus que 44% (-6 points) d’opinions favorables, selon un sondage Ifop pour le JDD, paru dimanche. Parmi les sondés, 39% se disent “plutôt satisfaits” de l’action du président de la République alors que 5% sont “très satisfaits”. A l’inverse, ils sont 21% à être “très mécontents” et 34% à être “plutôt mécontents”.

Deuxième mois de baisse consécutif. Après les 52% d’avis positifs au mois de décembre, c’est le deuxième mois de baisse consécutif pour le président Macron qui a donc perdu huit points de popularité depuis décembre 2017. Il reste toutefois au-dessus des scores de popularité de François Hollande et Nicolas Sarkozy à la même période de leur quinquennat, qui récolaient respectivement 37% et 38% d’avis favorables.

Edouard Philippe perd trois points. Pour Edouard Philippe, la baisse est moins prononcée. Avec 46% d’opinions favorables, le Premier ministre jouit d’une popularité supérieure à celle du président de la République mais en baisse de trois points par rapport au mois dernier (49%). Les sondés se disent “plutôt satisfaits” de son action à 41% et “très satisfaits” à 5%. Il enregistre en revanche 34% de “plutôt mécontents” et 16% de “très mécontents”.

Sondage réalisé auprès d’un échantillon de 1.953 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne et par téléphone du 9 au 17 février 2018.

Source :

europe1

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


1 × 2 =