La ministre de la Culture n’est plus chargée du secteur du livre et de l’édition

Ancienne patronne de la maison d'édition Actes Sud, François Nyssen a reconnu qu'il existait un conflit d'intérêts avec sa fonction ministérielle. Un décret paru mardi au Journal officiel lui retire donc toute prérogative en la matière.

La ministre de la Culture Françoise Nyssen quitte l'Elysée, à Paris

 

La décision semble tardive, un an après sa nomination. Le Premier ministre, Edouard Philippe, a retiré à la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, ex-patronne de la maison d’édition Actes Sud, la régulation économique du secteur du livre et de l’édition, selon un décret publié mardi 10 juillet au Journal officiel.

Françoise Nyssen perd donc ses attributions concernant “la tutelle du Centre national du livre” et “la régulation économique du secteur de l’édition littéraire”, et ne doit pas intervenir dans un dossier impliquant “la société ‘Actes Sud'”, précise le texte de ce décret. Sur les questions relatives au livre et à l’édition, Françoise Nyssen devra à l’avenir déléguer toute décision au Premier ministre, Edouard Philippe, indique aussi le texte. “Une décision est tombée, j’en prends acte, a réagi mardi après-midi Françoise Nyssen, auprès de l’AFP. Ce qui m’importe c’est de continuer à faire. Je suis là pour faire”.

c’est pas comme si tout le monde avait pas mis en garde contre les conflits d’intérêts au sein du gvt non plus… On a donc désormais une ministre de la Culture interdite de s’occuper du secteur de l’édition.

Source :

francetvinfo

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


2 × 2 =