La gestion de Juppé à Bordeaux épinglée par la Cour des comptes

Source : internet

 

La dette de la ville de Bordeaux aurait doublé avec la construction notamment du stade Matmut-Atlantique.

La Chambre régionale des comptes (CRC) de Nouvelle Aquitaine épingle la gestion de la mairie de Bordeaux, qui masquerait l’endettement de la Ville par des artifices comptables. Alain Juppé conteste formellement ces accusations.

Le stade Matmut-Atlantique et la Cité du vin en question. Dans ce rapport définitif qui n’a pas été rendu public, la CRC scrute les exercices 2010 à 2016, et, sur la période 2010-2015 en surchauffe au niveau des investissements avec la construction du stade Matmut-Atlantique, de la Cité municipale et de la Cité du vin, constate que le cumul atteignait 654 millions d’euros, entraînant “le doublement de la dette (de 185 à 377 millions d’euros)”. L’institution relève l’inscription dans les comptes de “restes à réaliser” dans les recettes sous forme de deux offres bancaires finalement annulés l’année suivante.

Pour la CRC, “ils ont eu pour seule finalité d’équilibrer des comptes clos”, alors que le Code général des collectivités locales prévoit que “l’équilibre réel d’un budget suppose une évaluation sincère des recettes et des dépenses”. “En les ôtant des recettes d’investissement, les résultats annuels de 2013 et 2015 deviennent déficitaires”, dit-elle. Ces faits que l’opposant socialiste Mathieu Rouveyre avait porté à la connaissance du tribunal administratif n’ont pas encore été évoqués devant la juridiction.

Source :

europe1

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


eighteen + 18 =