Grand Paris : les trois départements de la petite couronne parisienne menacés

Source : lemonde

 

Le jeu de construction est presque assemblé. Reste à trouver le papier cadeau – ou plutôt les mots – pour donner à la réforme l’emballage politique digne d’un grand chantier présidentiel. A la veille de Noël, le chef de l’Etat a mis au point les ultimes réglages de la future mécanique institutionnelle de l’Ile-de-France qu’il a décidé d’instaurer. « On n’a jamais été aussi prêt du but », assure un conseiller ministériel.

Le casse-tête est complexe. Il s’agit de rendre « plus dynamique, plus claire, plus volontariste » la Métropole du Grand Paris (MGP) sur le territoire de laquelle s’empilent et se chevauchent« six niveaux » de décision, a rappelé M. Macron, le 23 novembre, devant le congrès de l’Association des maires de France. L’exécutif a entamé depuis l’été un remue-méninges en vue d’un remue-ménage dans cette usine à gaz territoriale. L’objectif est de mettre en valeur Paris dans la compétition des « villes-monde ». Nicolas Sarkozy avait mis sur les rails le projet d’un super-réseau de métro. M. Macron souhaite y imprimer sa marque en refondant le circuit de circulation des décisions.

Le chef de l’Etat a réuni, mercredi 20 décembre, à l’Elysée les ministres concernés pour travailler sur le scénario vers lequel le gouvernement s’oriente. Il figure dans un document de travail élaboré par Michel Cadot, préfet de l’Ile-de-France, missionné pour soumettre des pistes à l’exécutif. Présenté mercredi au terme de plusieurs semaines de concertation avec l’exécutif et de consultation avec les élus, le rapport propose un mode d’emploi pour « simplifier et rationaliser » l’organisation de la Métropole.

Source :

lemonde

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


18 − 11 =