Aux Etats-Unis, la politique s’invite sur les sites de rencontre

Source : francetvinfo

 

Les Américains sont si divisés face à leur président que la politique est devenue sur les sites de rencontre l’un des tous premiers critères, avant d’accepter une “date”, c’est à dire un rendez vous avec quelqu’un d’autre. Désormais sur Tinder ou d’autres applications de rencontres, la politique occupe la 2e place. Généralement, le premier critère de sélection, ce sont les études, puis donc la politique, puis en troisième position la profession. Et sur un autre site de rencontres qui s’appelle The League, les abonnés inscrivent désormais sur leurs profils pour qui ils ont voté en 2016. Et ils sont 15 fois plus nombreux à le faire aujourd’hui qu’avant l’élection de Donald Trump, et en particulier ici à Washington DC – cette ville extrêmement politisée.

Des sites désormais identifiés politiquement

Cela veut souvent dire, quand on affiche ainsi ses préférences politiques, qu’on refuse par exemple d’avoir une “date” avec quelqu’un de l’autre bord. Et c’est une illustration supplémentaire du fait que ce pays est extrêmement divisé, et encore plus depuis que Donald Trump est au pouvoir. On a vu naître du coup ces derniers mois des sites ou des applications de rencontres spécialisés. Il y a désormais Conservatives Only, pour les célibataires conservateurs qui veulent rester entre eux. Et franceinfo a même découvert Bernie Singles, pour les célibataires qui soutiennent Bernie Sanders et qui recherchent une “date”, avec quelqu’un qui pensent comme eux !

Source :

francetvinfo

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


18 + sixteen =