Abandon de NDDL : comment Emmanuel Macron et Édouard Philippe se sont décidés

Source : europe1

 

Emmanuel Macron et Édouard Philippe ont forgé leur conviction ces derniers jours, et ont finalement acté l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Le film de la décision.

Emmanuel Macron et Édouard Philippe ont hésité toute la semaine dernière. Faut-il oui ou non enterrer le projet de construction d’un nouvel aéroport sur les terres de Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique ?

Un 15 janvier décisif. Après de longues tergiversations, c’est finalement la journée de lundi qui est décisive. Emmanuel Macron et Édouard Philippe convoquent une ultime réunion ministérielle l’après-midi à l’Elysée avec, entre autres, Gérard Collomb et Nicolas Hulot. Le ministre de la Transition écologique et solidaire doit même annuler un déplacement au parlement européen pour se rendre au palais. Au cours de cette réunion avec l’exécutif, chacun peut exprimer une dernière fois librement ses convictions et apporter un maximum d’expertise pour faciliter la décision.

Ensuite, toujours à l’Elysée, toujours lundi, mais à 19h30, Emmanuel Macron et Édouard Philippe s’enferment, seuls. C’est là qu’ils actent définitivement leur décision : le projet est abandonné. Ils décident d’annoncer tout cela le mercredi suivant, à la sortie du conseil des ministres. Voilà ce que racontent les services de l’Elysée et de Matignon…

Initialement pour l’aéroport. Mais au palais, on reconnaît aussi que le président a changé d’avis. Il était en effet initialement favorable au respect de la consultation locale, donc à la construction du nouvel aéroport. C’est l’émergence d’une nouvelle option documentée, celle de l’agrandissement de l’aéroport existant, qui est apparue au couple exécutif comme une porte de sortie providentielle.

Source :

europe1

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


5 × 1 =