RDC: L’ex-ministre de l’Intérieur Ramazani Shadary candidat à l’élection présidentielle

Le président congolais Joseph Kabila a désigné l'ex-ministre de l'Intérieur Emmanuel Ramazani Shadary comme son dauphin à l'élection présidentielle prévue en décembre.

Le président Joseph Kabila a décidé de ne pas se représenter à l'élection présidentielle de la République démocratique du Congo.

 

En 2017, il avait été sanctionné par l’Union Européenne pour violations des droits de l’Homme. Emmanuel Ramazani Shadary est candidat l’élection présidentielle de la République démocratique du Congo prévue en décembre. C’est le président congolais Joseph Kabila qui l’a désigné comme son dauphin, a annoncé ce mercredi le porte-parole du gouvernement.

D’après la Constitution de la RDC, le président Kabila, 47 ans, ne pouvait pas se représenter à l’élection présidentielle. Ce dernier a respecté la constitution, soulageant ainsi les craintes de l’opposition et de la communauté internationale qui craignaient qu’il tente de rester au pouvoir. Emmanuel Ramazani Shadary, ancien ministre de l’Intérieur et secrétaire permanent du PPRD est donc le candidat « derrière lequel nous allons tous nous aligner », a insisté Joseph Kabila.

Sanctionné par l’UE

M. Ramazani Shadary est allé immédiatement déposer son dossier de candidature au siège de la commission électorale dont la clôture était prévue à 15h30 GMT.

Pour info, il fait partie des personnalités congolaises frappées en 2017 par des sanctions de l’Union européenne pour violations des droits de l’Homme. L’UE s’inquiétait de rapports faisant état de l’usage disproportionné de la force par les services de l’Etat, et en particulier les forces de sécurité, dans la gestion de la crise dans le Kasaï.

Source :

20minutes

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


4 + 2 =