SNCF : les frères ennemis CGT et SUD se déchirent

Dans une lettre adressée à SUD Rail dont nous nous sommes procuré une copie, la CGT Cheminots accuse son homologue d’affaiblir l’interfédérale.

La tension monte entre la CGT et SUD Rail, qui se reprochent mutuellement la stratégie adoptée pour faire plier le gouvernement (Illustration).

 

Le ton monte entre la CGT-Cheminots et SUD Rail. Alors que se déroule ce mercredi la 30e journée de grève à la SNCF en deux mois et demi, la première et la troisième organisation syndicales de la SNCF se reprochent mutuellement la stratégie adoptée pour faire plier le gouvernement. Dans l’après-midi, plusieurs dizaines de cheminots, essentiellement de SUD Rail, ont d’ailleurs tenté de perturber l’interfédérale CGT-UNSA-CFDT qui s’est tenue dans le Xe arrondissement de Paris et qui a appelé à poursuivre la grève. La police est intervenue pour bloquer les manifestants à l’extérieur du bâtiment. « Ce sont des cheminots réunis au sein d’un collectif baptisé Inter gare, venus des gares du Nord, de l’Est et de Saint-Lazare, confie un responsable cégétiste. Ils veulent faire pression pour que la grève parte sur un mouvement reconductible ».

Cet incident intervient alors que les tensions se multiplient entre la CGT et SUD Rail. Au début du mois, dans un courrier adressé à la CGT, mais aussi à l’Unsa et la CFDT, le troisième syndicat de la SNCF a proposé de modifier le calendrier des jours de grève prévu normalement jusqu’au 28 juin, afin de perturber davantage la circulation des trains.

Un courrier incendiaire envoyé par la CGT à SUD

Une proposition qui a provoqué les foudres de la CGT-Cheminots. Et pour cause, quelques jours avant, l’interfédérale avait entériné à l’unanimité le maintien du calendrier initial afin notamment de ne pas rendre le mouvement encore plus impopulaire.

Résultat, dans un courrier envoyé la semaine dernière à SUD, la CGT n’a pas caché son agacement à l’encontre de sa petite sœur syndicale de plus en plus encombrante. « Et encore, le courrier a été adouci par rapport à la première version », confie une source cégétiste.

Dans cette lettre de quatre pages, que nous nous sommes procurée, la CGT multiplie les reproches : « Vous dites que s’exprimer d’une seule voix est important. Mais vous ne cessez de pratiquer le contraire depuis le début du conflit », écrit la CGT. Il faut dire que dans ce mouvement, SUD Rail a montré sa singularité en se lançant dans une grève reconductible alors que l’interfédérale a imaginé une grève intermittente de deux jours tous les trois jours.

En jeu, les élections professionnelles de novembre

Résultat : « Les sites ayant appelé à la reconduction sont aujourd’hui bien moins mobilisés, ce qui péjore le mouvement », reproche la CGT. Par ailleurs, la fédération de Montreuil accuse SUD Rail de ne pas avoir « construit d’initiative significative permettant de développer le rapport de force. Vos dissensions internes vous empêchent de vous impliquer pleinement dans l’interfédérale ». Pour le premier syndicat de la SNCF, SUD Rail se place « dans une posture d’embuscade, critiquant systématiquement toutes les démarches engagées ». Et de conclure : « Imaginer que changer les dates suffirait est une imposture destinée à vous exonérer du travail militant nécessaire à remobiliser les cheminots. »

Ce n’est pas la première fois que les deux syndicats s’affrontent. « A chaque grève à la SNCF, chacun tente de doubler l’autre », confie un délégué SUD Rail. Nous sommes sur la même base électorale. Et comme les élections professionnelles sont en novembre… Mais on reste uni. Nous, comme la CGT, nous avons besoin l’un de l’autre pour gagner. »

Dans tous les cas, dans cette lettre, la CGT prévient : « C’est la première et la dernière fois que nous nous prêterons à cet exercice que vous avez souhaité rendre public, car il nous semble que dans l’intérêt de tous, nos différences d’appréciation ne doivent pas être portées à la vue de nos adversaires, ce dont vous ne semblez pas conscients ».

Source :

Le parisien

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


4 × 5 =