Françoise Nyssen, ministre de la Culture en difficulté

La ministre de la Culture a dû renoncer à gérer le secteur de l'édition. Une embûche supplémentaire pour une ministre fragilisée.

French Culture Minister Francoise Nyssen leaves after attending a weekly cabinet meeting at The Elysee Presidential

 

Les temps sont difficiles pour Françoise Nyssen. Point d’orgue de cette première année à son poste rue de Valois, cette ancienne directrice des éditions Actes Sud vient d’être déchargée par décret de la “régulation économique de l’édition” afin d’éviter tout soupçon de conflits d’intérêts.

Outre l’édition, elle se voit également privée de la tutelle du Centre national du livre et de toute intervention dans les dossiers impliquant Actes Sud. Une décision qui la prive donc de son secteur de prédilection… Un an après sa nomination: “La haute autorité pour la transparence de la vie publique a pris le temps de dénouer les fils d’une activité qui n’est pas linéaire”, dit son entourage cité par Libération.

Au sein du ministère de la Culture, cette année a été mouvementée. Les nominations s’accumulent autour de Françoise Nyssen: la nomination de Stéphane Bern sur une mission sur le patrimoine, puis celle de Leïla Slimani à la francophonie, et Erik Orsenna sur les bibliothèques. Des personnalités médiatiques, qui prennent aisément la lumière. Le Figaro indique que le directeur du Centre des monuments nationaux a également reçu la mission de la réorganisation de la direction générale du patrimoine, l’un des quatre piliers du ministère.

Le quotidien note également qu’en quelques mois, les directeurs du ministère sont partis les uns après les autres: en janvier, c’est d’abord son directeur de cabinet qui part. Puis en moins de cinq mois, le directeur des Archives, des Musées de France, de la création artistique et du Patrimoine. Certains ont été remerciés, d’autres sont partis.

Depuis son arrivée au gouvernement, Françoise Nyssen est saluée pour son empathie, son humanité et sa capacité d’écoute. Mais son manque d’aisance sur certains dossiers, et lors de ses expositions médiatiques, ne l’aide pas: “Elle ne sait pas faire avec les médias, elle ne maîtrise pas l’exercice”, reconnaissait en avril dernier un membre de son équipe dans Libération. Le Journal du dimanche notait ses difficultés en mars dernier, lors d’une interview sur France Inter.

Des musées au cinéma en passant par les bibliothèques ou encore l’art vivant, le périmètre du ministère de la Culture est très vaste, les embûches nombreuses. D’autres avant Françoise Nyssen ont d’ailleurs rencontré des difficultés. Pour l’instant, l’exécutif n’accable pas la ministre, mais les rumeurs de remaniement se font de plus en plus insistantes. “Matignon est en train de la lâcher”, glisse une source au Figaro. Une rumeur déjà démentie à plusieurs reprises. Agenda électoral oblige, il ne devrait pas y avoir de mouvement au gouvernement avant les élections européennes de 2019.

Source :

bfmtv

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


1 × four =