Actes Sud: Edouard Philippe rappelle que les règles sont «extrêmement claires» pour tous les ministres

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour savoir si les travaux réalisés dans la maison d’édition avaient respecté le code de l’urbanisme

Edouard Philippe à l'Assemblée nationale

 

Recadrage au sommet de l’Etat. Le Premier ministre Edouard Philippe a rappelé ce vendredi que la participation des ministres au gouvernement était liée à « des règles extrêmement claires ». Une référence directe à l’enquête visant Actes Sud, et impliquant de fait la ministre de la Culture Françoise Nyssen.

« J’ai défini, s’agissant de la participation des ministres au gouvernement, des règles extrêmement claires dès la nomination de ce gouvernement et je m’y tiendrai strictement », a déclaré Edouard Philippe, qui se trouvait à Charleville-Mézières à l’occasion du festival Cabaret vert.

Des travaux encombrants

Interrogé mercredi, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux avait rappelé que lorsqu’un ministre était mis en examen, il devait quitter le gouvernement. « Ce qui m’importe dans cette optique-là, c’est le travail que nous faisons, c’est la qualité du travail, le sérieux du travail, l’intensité du travail. Je me consacre essentiellement à ça », a ajouté Edouard Philippe.

Déjà critiquée pour son bilan à la tête du ministère de la Culture, Françoise Nyssen se retrouve dans la tourmente. Une enquête sur des travaux présumés illégaux dans les bureaux parisiens des éditions Actes Sud, maison qu’elle a dirigée jusqu’à son arrivée au gouvernement, a été ouverte. Le parquet de Paris veut déterminer si les travaux d’agrandissement réalisés en 1997 et à partir de 2012, respectaient le code de l’urbanisme.

Source :

20minutes

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


6 + 1 =