Donald Trump ne veut pas des téléphones sécurisés de la Maison-Blanche, “trop embêtant”

@ Saul Loeb / AFP

 

Le président américain utilise deux iPhone : l’un pour passer des appels, l’autre pour tweeter, rapporte le site Politico.

“Trop embêtant”. Malgré les consignes de sécurité de la Maison-Blanche, le président américain Donald Trump continue d’utiliser un smartphone non sécurisé. Un choix qui le rend vulnérable aux piratages et à la surveillance, alors que la Maison-Blanche dispose de smartphones entièrement sécurisés pour garantir la confidentialité et la sécurité des échanges entre les plus hauts responsables de l’Etat. D’après le site américain Politico qui cite des sources officielles, Donald Trump utilise “au moins deux iPhone”.

Un pour les appels, l’autre pour Twitter. Parmi les deux iPhone, l’un serait utilisé par le président américain pour passer des appels, tandis que l’autre servirait à tweeter sur son compte personnel, comme il a l’habitude de le faire très régulièrement, et à consulter quelques sites d’informations. Tous deux ont été prêtés par les services des technologies et des communications de la Maison-Blanche, mais ne sont pas aussi sécurisés que les mobiles utilisés par les précédents locataires du 1600, Pennsylvania Avenue.

Pas du goût de Trump. Les deux services ont bien essayé de pousser Donald Trump à utiliser des appareils plus sécurisés, explique Politico, mais Donald Trump s’y est toujours opposé, expliquant qu’ils étaient “trop embêtants” à utiliser. D’autant que le président ne fait que rarement inspecter ses smartphones. Ils n’auraient pas été vérifiés depuis au moins cinq mois et leur caméra et leur micro n’auraient pas été désactivés comme le prévoit habituellement le système. Lors de la précédente mandature, Barack Obama avait lui pris l’habitude de faire vérifier son téléphone tous les trente jours, rapporte Politico.

Source :

Europe1

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


three × five =