États-Unis : le rappeur XXXTentacion tué par balles à Miami

Le chanteur de 20 ans a été abattu en plein jour, alors qu’il était au volant de sa voiture. La police ignore s’il s’agit d’un assassinat ou d’une tentative de vol avec violences.

XXXTentacion, de son vrai nom Jahseh Dwayne Onfroy

 

Le rappeur américain XXXTentacion, de son vrai nom Jahseh Dwayne Onfroy, a été tué par balles, lundi, en plein jour, alors qu’il était au volant de sa voiture à Deerfield Beach, une ville au nord de Miami (Floride). Selon les services du Sheriff du Comté de Broward, il a été transporté très grièvement blessé à l’hôpital, où il est décédé. Il était âgé de 20 ans.

Le jeune musicien venait de quitter le magasin de motos Riva Motorsports, près duquel il était né et vivait, quand il a été approché par deux suspects armés.

« Au moins un des suspects a tiré et touché Onfroy. Les deux suspects sont partis dans un SUV de couleur sombre », ont précisé les services du Sheriff dans un message posté sur Twitter, ajoutant que, selon les enquêteurs, il pourrait s’agir d’un vol.

Selon le site d’informations people TMZ, un appel téléphonique a été passé dans l’après-midi aux services de police pour signaler que deux assaillants portant des cagoules venaient de voler un sac Louis Vuitton dans le véhicule du rappeur.

Une musique sombre, un passé de criminel

Le site TMZ a, dans un premier temps, annoncé la mort du chanteur, citant un passant qui aurait assisté à la scène et vu « le corps inanimé et sans pouls » du jeune artiste. Une vidéo montrant le rappeur inconscient a circulé sur les réseaux sociaux. TMZ a ensuite publié les enregistrements audio des autorités, affirmant que XXXTentacion était dans le coma.

Sur son compte Twitter, les services du Sheriff ont alors confirmé la mort d’un homme transporté à l’hôpital quelques heures plus tôt, à la suite d’une fusillade. Un second tweet a confirmé l’identité du mort : « La victime adulte masculine est bien Jahseh Onfroy, 20 ans, aussi connu comme le rappeur XXXTentacion ».

Etoile montante de la nouvelle génération du hip-hop américain, XXXTentacion a accédé à la célébrité en publiant ses morceaux sur la plateforme SoundCloud. Sa musique, très sombre et aux sonorités étouffées, évoquait souvent sa dépression et son passé de criminel.

Un procès pour violences conjugales

Le rappeur, dont le nom de scène évoque l’inconnu, la pornographie et le mot “tentation” en espagnol, tenait sa réputation sulfureuse des violences dans lesquelles il était impliqué. Plus jeune, il avait été mis dehors par sa mère et expulsé du collège pour avoir battu un camarade de classe. Il avait également poignardé son manager et s’était bagarré avec des spectateurs en concert.

Déjà condamné pour agression, il était accusé récemment d’avoir battu son ancienne petite amie, enceinte. Quelque 12 chefs d’accusation pesaient sur lui dans ce procès pour violences conjugales. Dans un entretien publié en juin par le Miami New Times, la jeune femme affirmait avoir subi des violences durant tout un été en 2016, en particulier après un test de grossesse positif.

Face à ces multiples accusations, le site de streaming musical Spotify avait retiré ses morceaux de ses playlists en mai dernier. Dans le cadre de la nouvelle politique éditoriale, la plateforme de streaming entend ne plus mettre en avant les artistes ayant « fait quelque chose de particulièrement nocif ou haineux ».

Suivi par des millions de fans, XXXTentacion devait reprendre sa tournée, après avoir sorti une série de morceaux. Son second album studio, « ?,» avait pris la première place du Billboard à sa sortie en mars.

Source :

Le parisien

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


one × 1 =