Crise dans le Golfe: Rex Tillerson attendu en Arabie saoudite et au Qatar

Source: Internet

 

Le chef de la diplomatie américaine va tenter une nouvelle fois d’apaiser les tensions apparues en juin dernier entre plusieurs pays arabes alliés des États-Unis. Rex Tillerson est attendu en Arabie saoudite puis au Qatar.

« Je ne m’attends pas vraiment à une résolution rapide », a confié Rex Tillerson peu optimiste avant son départ. En juillet dernier déjà, le secrétaire d’État américain s’était rendu dans la région sans parvenir à désamorcer cette crise embarrassante pour Washington puisqu’elle oppose plusieurs des alliés arabes des États-Unis.

Le chef de la diplomatie américaine a changé de ton dernièrement en pointant clairement la responsabilité de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, de Bahreïn et de l’Égypte. « Il leur revient de dire quand ils veulent s’engager dans le dialogue avec le Qatar »,  prévient Rex Tillerson qui prend soin d’ajouter que le Qatar de son côté est « prêt à discuter ».

Au-delà de l’agacement, Rex Tillerson est-il en mesure de faire évoluer la position saoudienne ? En juin dernier, c’est dans la foulée de la visite de Donald Trump que Riyad et ses alliés ont isolé le Qatar lui reprochant son attitude conciliante vis-à-vis de l’Iran reprochant aussi au petit émirat d’entretenir des liens avec des organisations qualifiées de « terroristes », à commencer par les Frères musulmans.

Source :

RFI

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


eleven − one =