Bordeaux: Un spectacle met en scène 100 drones lumineux au-dessus du fleuve

Vendredi, la société Dronisos va faire voler pour la première fois en France 100 drones au-dessus de la Garonne, pour un spectacle d'une dizaine de minutes...

Les drones utilisés par la société Dronisos sont conçus par le Français Parrot

 

  • Pour clôturer Novaq, Dronisos a obtenu toutes les autorisations administratives pour faire voler 100 drones en plein centre-ville de Bordeaux.
  • Ce sera le premier spectacle de drones de cette ampleur en France et Dronisos espère qu’il lui permettra de décrocher d’autres contrats dans l’Hexagone.
  • La société travaille aussi au développement de sa technologie pour des inspections automatiques de matériels, au service d’entreprises.

Les feux d’artifice, c’est dépassé. Pour marquer la fin du festival Novaq sur l’innovation, la société Dronisos, soutenue par la Région Nouvelle Aquitaine, va proposer vendredi soir à partir de 21 h un spectacle mettant en scène 100 drones au-dessus de la Garonne, face à Cap Sciences sur les quais bordelais.

Le résultat de six mois de travail pour obtenir toutes les autorisations nécessaires auprès de la direction générale de l’aviation civile, le grand port maritime de Bordeaux et la préfecture de la Gironde. « Ce sera la première fois qu’un tel événement se tiendra en France, s’enthousiasme Jean-Dominique Lauwereins, cofondateur de la société Dronisos, spécialisée dans le spectacle de drones. Aujourd’hui la réglementation c’est un drone, un pilote alors que vendredi un ordinateur va gérer les cent drones ».

Dix minutes de show pour les drones illuminés

L’ensemble de l’entreprise s’est mobilisé pour ce grand show et des « guetteurs » vont surveiller les machines volantes, fabriquées par le Français Parrot, tout au long de la prestation, avec un recours possible à une procédure manuelle en cas de défaillance de ces appareils autonomes. « Les drones resteront au-dessus de l’eau et ne survoleront jamais le public, précise Jean-Dominique Lauwereins. En cas de problème on peut les faire amerrir sur l’eau et les récupérer après en bateau ».

Des répétitions du spectacle de drones ont été organisées dans un champ de Cestas. – Dronisos

L’équipe de Dronisos a répété ce ballet, conçu par un couple de chorégraphes, dans un champ de Cestas après avoir là aussi obtenu des autorisations de vols auprès des autorités compétentes. Les drones munis de globes lumineux font effectuer des figures géométriques au-dessus de l’eau pendant une dizaine de minutes. Ils décolleront lumière éteinte pour s’allumer une fois positionnés face aux quais. « Une dizaine de minutes, c’est la bonne durée pour ce type de spectacle dans lequel il y a uniquement des drones, estime le cofondateur de Dronisos. Les shows peuvent s’allonger lorsqu’on y mélange des cascades lumineuses, de la pyrotechnie ou de la danse ».

La société donne des spectacles partout dans le monde (Malaisie, Chine, Emirats arabes unis, Arabie Saoudite, Amsterdam) mais très peu en Europe. Elle espère que cette démonstration d’ampleur en plein centre-ville, lui permettra de décrocher d’autres marchés, pourquoi pas à Paris. Au-delà de la performance technique, l’obtention des autorisations dans ce lieu public est présentée comme un tour de force.

Parallèlement à ces spectacles, Dronisos commence à mûrir des projets autour d’inspections automatiques de matériels (égouts, machines etc.) grâce à cette même technologie de drones autonomes.

Source :

20minutes

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


5 + six =