Anthony Kavanagh hospitalisé «donne rendez-vous dans quelques semaines» à ses fans

Image : Lefigaro

 

Victime d’une embolie pulmonaire qui s’est déclenchée pendant sa tournée en Nouvelle-Calédonie, le Québécois de 48 ans a été hospitalisé. Mais l’humoriste a tenu à rassurer ses fans et à les remercier pour leurs messages de soutien.

Anthony Kavanagh va mieux et le fait savoir. Cloué sur son lit d’hôpital depuis une semaine, il se remet de l’embolie pulmonaire dont il a été victime avant de monter sur scène à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. C’est via le compte Facebook de 4 Events Pacific, société qui organisait le passage de Showman – Il était une fois Anthony Kavanagh dans l’océan Pacifique, qu’il a envoyé un message à ses fans. «Pour tous mes fans de Polynésie, je reviens très vite! Je vous aime», peut-on lire sur une feuille tenue par un Anthony Kavanagh souriant, mais toujours allongé sur son lit.

Un post accompagné par ce texte: «Je souhaite remercier tous mes fans pour la gentillesse de leur message. Vous êtes adorables. Vraiment merci beaucoup pour votre compassion. Je reviens encore plus fort, gardez vos billets, on se donne rendez-vous dans quelques semaines promis».

«Son état de santé nécessite un repos complet et contre-indique toutes ses activités durant une semaine jusqu’à réévaluation de son état clinique. Il lui est fortement déconseillé de prendre l’avion», ont expliqué les médecins qui ont pris Anthony Kavanagh en charge.

Si les causes de son embolie pulmonaire sont encore inconnues, elles pourraient être liées à la fatigue, puisque le comédien a voyagé durant près de 32 heures en avion pour se rendre de Montréal à Nouméa, en faisant escale à Paris, puis à Osaka. Il avait d’ailleurs posté une vidéo de son arrivée sur Facebook, mettant en évidence son état de fatigue extrême.

Les spectacles prévus du 4 au 13 janvier au Québec sont aussi décalés. Sur le site d’Anthony Kavanagh, les spectacles des 16 et 17 janvier à Toulouse et Marseille sont pour l’heure maintenus.

Source :

Lefigaro

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


1 × 2 =