Pays de Fougères. Au fait, pourquoi c’est férié le 1er novembre ?

« Euh... Non, je ne sais pas pourquoi le 1er novembre est férié, lance avec un haussement de sourcil Lucas, 14 ans. En plus ça ne change pas grand-chose pour moi, c'est les vacances scolaires donc de toute façon je ne vais pas en cours. »

Photo : Ouest France

 

Comme lui, ils sont très nombreux dans les rues de Fougères à ne pas savoir à quoi correspond cette date. Et surtout n’allez pas croire que seuls les plus jeunes bottent en touche quand on leur pose la question.

Sylvie a la quarantaine et pour elle aussi c’est un mystère. « Après, pour être honnête je ne cherche même pas à savoir, confie-t-elle avec le sourire. Je suis infirmière donc je travaille aussi bien les week-ends que les jours fériés alors franchement je ne m’attarde pas là-dessus. »

Onze jours fériés

Pour leur défense, il faut bien avouer qu’en France les jours fériés ne manquent pas. Ils sont au nombre de onze dans le calendrier, chacun destiné à une célébration bien précise, religieuse ou historique.

Et si certains d’entre eux semblent incontournables comme Noël, le 25 décembre, le Jour de l’an, le 1er janvier ou encore le 15 août avec L’Assomption… d’autres pâtissent visiblement d’un manque de reconnaissance.

« Le 11 novembre je sais c’est que c’est l’Armistice, mais le 1er… non là tout de suite j’ai un trou de mémoire », concède Patrick sous le regard interrogateur de son jeune fils.

Alors pour tous ceux qui, comme Patrick, se poseraient encore la question, en ce 1ernovembre, jour de La Toussaint, nous célébrons tous les saints. À ne pas confondre avec le jour des Morts, le 2 novembre, qui honore… les personnes défuntes donc.

Deux jours consécutifs pour deux célébrations distinctes mais, d’une certaine façon liées, qui peut prêter à confusion, mais pour Paulette l’essentiel est ailleurs. « Qu’importe que les gens confondent les deux dates, l’important est de prendre le temps, seul ou en famille, de communier avec tous ceux que l’on a aimés et qui sont partis », assure-t-elle.

Source :

ouest-france

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


fifteen − five =