Eva Green et sa très discrète soeur jumelle : “Joy détesterait ce métier”

Marlène Jobert a des jumelles : Joy et Eva Green. La seconde est une star du grand comme du petit écran, tandis que la première vit dans l'ombre. Mère de deux enfants, elle est installée en Toscane...

Photo : legionofleia

 

Marlène Jobert a délaissé les plateaux de tournage pour écrire et enregistrer des contes pour enfants avec lesquels elle rencontre un immense succès. Pour la version audio du tout dernier, Les Trois sorcières de la rue des tempêtes, sa fille Eva Green lui prête sa voix au timbre si troublant. Paris Match a rencontré l’auteure et sa fille actrice de 38 ans. Leur grande complicité a bien sûr été évoquée, comme la discrète Joy, la soeur jumelle dizygote d’Eva.

Joy et Eva Green sont nées le 6 juillet 1980 des amours de Marlène Jobert, star de cinéma, et du chirurgien-dentiste franco-suédois Walter Green. Eva est devenue actrice comme sa maman. Sa soeur, vit en toute discrétion en Italie. Très proche de Marlène Jobert, celle qui faisait succomber James Bond dansCasino Royale raconte : “Je vous rassure, on ne part dans le même lit. Mais c’est vrai qu’il y a des moments où je me sens un peu comme une petite fille.” Quant à Joy, Marlène dévoile à Match une photo pour montrer combien “elle est belle“. Elle aussi. “Elles sont très différentes. Joy détesterait ce métier, mais elle a une grande admiration pour sa soeur“, assure leur mère.

En 2014, à l’occasion de la sortie de son livre, Les Baisers du soleil (chez Plon), Marlène Jobert confiait à propos de ses filles dans Gala : “Elles s’aiment énormément mais ne se comprennent pas toujours. L’une est artiste, la tête dans les nuages, l’autre est cartésienne, elle vit en Toscane avec ses deux fils, Giulio et Vittorio, et son mari qui est à la tête d’une entreprise de viticulture.” D’une très grande famille de producteurs de chianti pour être plus précis. Aujourd’hui, Giulio et Vittorio sont âgés d’environ 7 ans et demi et 4 ans et demi.

En 2015, nos confrères de Télé Loisirs s’étaient aussi intéressés à Joy Green alors que Marlène Jobert faisait l’objet d’un numéro d’Un jour un destin sur France 2. On apprenait que la jeune femme avait fait des études de commerce pour finalement se consacrer à sa passion pour les chevaux. Avant de déménager en Italie, elle avait ouvert un haras en Normandie près de la propriété de ses parents. Les seules photos de Joy que nous connaissons sont celles la montrant enfant avec Eva et leur mère…

Sur grand écran, c’est désormais Eva qui brille depuis plus de quinze ans. Elle avait explosé dès son deuxième film, Innocents : The Dreamers de Bernardo Bertolucci en 2003. Depuis quelques années, elle est la muse de Tim Burton et sera à l’affiche de son Dumbo, en salles le 27 mars 2019. Elle tournera bientôt dans Promixa, le rôle d’une astronaute, au côté de Matt Dillon. Eva Green fera également son retour sur le petit écran : après la série gothique Penny Dreadful, qui lui allait comme un gant, elle tournera bientôt en Nouvelle-Zélande une minisérie sur la ruée vers l’or, The Luminaries.

Source :

pure people

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


19 + four =