Edouard Philippe : à NDDL, les occupants illégaux devront partir “rapidement”

Source : europe1

 

“Les terrains doivent retrouver leur vocation agricole”, estime le Premier ministre dans un entretien au Parisien, dimanche.

Le Premier ministre Edouard Philippe a confirmé samedi, dans un entretien mis en ligne par Le Parisien, une évacuation “dans les jours prochains” des zadistes de Notre-Dame des Landes, soulignant que “tous ceux qui ne s’inscrivent pas dans le cadre de la légalité devront quitter les terrains rapidement”.

Des terrains à “vocation agricole”. “Dès l’annonce de la décision du gouvernement à propos de Notre-Dame des Landes, j’ai dit qu’à la fin de la trêve hivernale les occupants illégaux de parcelles devraient les avoir libérées”, a rappelé le Premier ministre, soulignant que “les terrains doivent retrouver leur vocation agricole”. “Les occupants illégaux qui avaient un projet agricole – puisque la vocation de ces terres doit être agricole – ont été invités à se manifester, à s’insérer dans les procédures normales. Ceux qui se placent dans ce cadre auront leur place dans le respect des procédures légales”, a-t-il précisé. En revanche, “tous ceux qui ne s’inscrivent pas dans le cadre de la légalité devront quitter les terrains rapidement”.

Expulsion imminente. Une intervention est annoncée comme imminente pour expulser les occupants de la ZAD de Notre-Dame des Landes, et devrait mobiliser 25 escadrons de gendarmerie mobile, soit environ 2.500 militaires. Sont visées toutes les personnes n’ayant pas régularisé leur situation, en déclarant par exemple de nouveaux projets agricoles individuels, ce qu’ont fait très peu des 250 zadistes estimés sur place.

Source :

europe1

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


sixteen − 5 =